Vous n'avez pas encore enregistré votre projet?
Soumettez votre projet
Vous n'avez pas encore enregistré votre projet?
Soumettez votre projet
encore
jours
heures
min
Matexi Award

La course de relais Lazuur grand vainqueur du Matexi Award 2019

« J'étais même un peu gêné lorsqu'on a décroché les deux prix, nous ne nous y attendions vraiment pas. Nous étions bien entendu ravis, cela récompense les nombreuses heures de travail que nous consacrons au Lazuur », explique Chris François, bénévole d'opgewekTienen. opgewekTienen vzw est un mouvement citoyen ouvert et indépendant qui renforce la solidarité et stimule activement la citoyenneté afin de rendre la vie en ville aussi agréable et durable que possible.
La course de relais Lazuur grand vainqueur du Matexi Award 2019
Têtes de mouton
S'inspirant du Palio de la ville toscane de Sienne, une course de chevaux où différents quartiers s'affrontent sur la Piazzo del Campo, opgewekTienen vzw a organisé en 2018 sa première course de relais baptisée Lazuur. « Nous avons opté pour une variante plus respectueuse des animaux », plaisante Chris. « L'objectif est que les équipes provenant des différents quartiers de Tirlemont effectuent 10 tours en portant un mouton qu'elles auront confectionné elles-mêmes. Les participants se relaient en se passant le mouton. Le choix de cet animal s'est imposé comme une évidence étant donné que les Tirlemontois sont surnommés Schapenkoppen, qui signifie "têtes de mouton". »

Des habitants de tous horizons
L'initiative a pour but ultime de renforcer la solidarité et la collaboration au sein des quartiers. Les équipes sont par exemple obligées de compter dans leurs rangs au moins un participant de moins de dix ans et un participant de plus de 65 ans. « Nous ne voulions pas que ça devienne une sorte de réunion entre amis. L'objectif est que les participants fassent plus ample connaissance avec les nouveaux venus dans leur quartier et constituent une équipe aussi solide que possible. Nous voulons atteindre un éventail de gens différents. Et bien que la course revête un caractère ludique, la plupart des équipes sont déterminées à l'emporter. »
Du beurre dans les épinards
La deuxième édition du Lazuur s'est déroulée le 10 octobre 2019, date anniversaire de la ville de Tirlemont. Avec 12 équipes participantes et quelque 1 000 spectacteurs, ce fut un franc succès. « Selon le règlement, le nombre d'équipes est limité à 40, mais telle n'est pas notre ambition. Outre le soutien logistique apporté par la ville, nous ne sommes qu'une dizaine de bénévoles à gérer le bon déroulement de l'événement. L'organisation du Lazuur demande pas mal de temps, d'énergie et d'argent. Je pense par exemple au ruban pour délimiter le parcours, aux tonnelles, aux t-shirts, aux drapeaux... Tout cela a un coût. Nous étions donc vraiment ravis de remporter ces 2 500 euros. Ça a fait une grande différence. Nous avons consacré cet argent au Lazuur 2019 et à opgewekTienen. »

Première et dernière fois
Bien qu'une nouvelle édition du Lazuur soit prévue en 2020, opgewekTienen ne réitérera pas sa participation au Matexi Award. Chris : « Il est difficile de faire mieux que l'année dernière. Notre projet bénéficie désormais d'une grande notoriété grâce au Matexi Award. Durant la remise des prix, nous avons vu de nombreuses autres bonnes initiatives qui méritent la même attention. »

La Kweikersparade
Il se peut toutefois qu'opgewekTienen participe avec un autre projet : 'la Kweikersparade' organisée le jour de la fête de la ville de Tirlemont. « Il s'agit de la procession quinquennale avec des géants et un dragon à travers les rues de la ville. L'atelier où tous les éléments du cortège sont préparés se trouve par ailleurs sur le site d'un projet Matexi (Donysite). De nombreuses autres activités figurent cette année au programme de la fête de la ville, parmi lesquelles le Lazuur. Si la Kweikersparade venait à l'emporter, ce serait donc indirectement une nouvelle victoire pour nous. »

Regardez la vidéo de Lazuur 2019.
Plus d'informations sur www.lazuur.be et via lazuur@opgewekTienen.be.

Photos : © Philippe Van den Panhuyzen.