Vous n'avez pas encore enregistré votre projet?
Soumettez votre projet
Vous n'avez pas encore enregistré votre projet?
Soumettez votre projet
encore
jours
heures
min
Matexi Award

Faire du skateboard grâce aux habitants du quartier

Un lieu de rencontre pour les jeunes et moins jeunes
Il leur aura fallu prendre un peu leur mal en patience, mais les jeunes peuvent désormais s'en donner à cœur joie dans le skatepark du centre de Tourpes. Il y a quelques années, Oscar, Julian, Gauthier, Félix et Noah filaient à toute allure dans les rues du village en trottinette. Ce que les habitants trouvaient beaucoup trop dangereux. Plutôt que de rester les bras croisés, la bande d'amis a tout fait pour convaincre la ville de Leuze-en-Hainaut de mettre à leur disposition un lieu d'entraînement sécurisé. Une fois le feu vert reçu, l'heure était venue de trouver des fonds. Il a tout de suite été décidé d'étendre le concept à plus que juste un skatepark : il s'agirait d'un domaine récréatif destiné à l'ensemble des habitants, jeunes et moins jeunes, avec un terrain de pétanque, un bac à sable, un coin jeu pour les petits et une zone verte.
Faire du skateboard grâce aux habitants du quartier
Réunir des fonds
La réalisation du skatepark nécessitait 15 000 euros. Les instigateurs du projet se sont donc tournés vers la Région wallonne et de nombreux partenaires privés. Pascal Lazarus de La Bonneterie, une asbl expérimentée dans la construction d'espaces récréatifs : « Participer au Matexi Award était aussi une manière de récolter de l'argent. Nous étions très surpris de gagner. Nous avons pu faire bon usage de cet argent en achetant des outils et du matériel. »

Un projet participatif
Ce projet est assez unique en son genre du fait qu'il a en grande partie été concrétisé par les habitants en personne, avec l'aide de La Bonneterie. Pascal : « Mais les habitants étaient étroitement impliqués dans toutes les phases du projet. Organiser des réunions d'information, chercher des fonds, demander des subsides... ils ont tout pris en charge. »
Un festival de construction
La phase préparatoire a ensuite cédé la place aux travaux proprement dits : la construction de la rampe de skate. Durant une semaine en juillet, de nombreux habitants de tout âge s'y sont attelés. Ils ont pu bénéficier dans cette entreprise de l'encadrement professionnel d'un ingénieur, d'architectes et de quelques designers. Pascal : « Il ne s'agissait bien sûr pas de bricoler quelque chose en vitesse. La construction devait satisfaire aux normes de sécurité les plus strictes et être à l'épreuve du temps. Voilà pourquoi nous avons fait appel à des professionnels expérimentés. » Après une semaine de travail, la rampe était prête : elle a aussitôt été testée et approuvée par les jeunes du coin !

Regardez ici comment les jeunes ont construit le skate park !