Matexi Award

Les habitants du quartier du Rabot se rencontrent dans une caravane résidentielle tendance

Avec ce montant, la crèche a acheté une vieille caravane résidentielle qui sert à présent d'espace de rencontre multifonctionnel pour le quartier.
« Nous ne nous attendions absolument pas à gagner », lance Katrien Reynaert, responsable de la crèche. « Nous pensions que notre concept était un peu trop simple. »

Distribuer de la soupe pour rassembler

Chaque premier mardi du mois, les collaborateurs de Tierlantuin distribuent de la soupe aux passants et aux habitants du quartier sur le trottoir devant la crèche. « Pour beaucoup de personnes, entrer quelque part est déjà difficile en soi. C'est pourquoi nous avons décidé d'aller dans la rue. Distribuer de la soupe à l'extérieur est un moyen très efficace et accessible de réunir les gens. »

Bavarder avec les voisins

Le Rabot est un quartier où un grand nombre de groupes à risque et de cultures différentes vivent à proximité. Katrien : « Avec ce projet, nous voulons maintenir la qualité de vie et le dynamisme du quartier pour les jeunes et les moins jeunes. Ce sont principalement les seniors isolés qui viennent discuter autour d'un bol de soupe, mais nous impliquons également d'autres groupes vulnérables dans la vie du quartier. Nous en profitons pour les informer des différents ateliers qui y sont organisés, par exemple sur l'alimentation saine et l'hygiène, le raccommodage de vêtements, la fabrication de jouets... »
Les habitants du quartier du Rabot se rencontrent dans une caravane résidentielle tendance

Une caravane colorée comme lieu de rencontre

Avec les 1 000 euros qu'elle a remportés, la crèche a acheté une vieille caravane résidentielle, que ses collaborateurs ont rafraîchie avec beaucoup d'enthousiasme. Ils lui ont ensuite fait une place dans le jardin de la crèche, où elle fait office d'espace de rencontre supplémentaire pour tout le quartier.

Chauffée et éclairée

« La caravane est utilisée à différentes fins : nos partenaires du quartier s'y réunissent, les enfants y jouent, nous y lisons des histoires... La prochaine étape sera d'arranger l'électricité et le chauffage. Nous pourrons alors également utiliser la caravane en hiver ou lors de fêtes de quartier. Lorsqu'il fait froid ou qu'il pleut, il est encore plus difficile de faire sortir les personnes âgées de chez elles. Ce serait bien si elles pouvaient venir boire une tasse de café dans une caravane chauffée. »